Carton

La grande distribution produit 1 million de tonnes de déchets de cartons à elle seule, chaque année en France. C’est peu dire que le recyclage de cette matière, même s’il n’est pas infini, est fondamental. Là encore, l’expertise acquise au fil des années par CKFD environnement peut vous aider à être efficaces.

Une valorisation très importante

Le recyclage systématique du carton permet de lui redonner une deuxième vie (jusqu’à 10 fois, la fibre de cellulose se fragilisant un peu à chaque fois). Il permet d’une part, bien sûr, de réduire les ordures, en masse comme en volume, mais surtout de fabriquer de nouveaux produits. Le carton traité par les spécialistes sert à la fabrication de papier essuie-tout, par exemple, de papier d'essuyage industriel, d'emballage et de papier classique.

Concrètement, quelle est la méthode employée ? Collectés et massifiés par nos techniciens, vos cartons seront compressés en balles (300 à 500 kilos), directement dans vos locaux ou dans les nôtres, puis acheminés chez les valorisateurs, l’industrie papetière. Les emballages cartons y sont broyés et brassés dans une cuve d'eau pour séparer les différents matériaux et ne garder que la fibre destinée à la fabrication du papier.

Cette fibre, sous forme de pâte est ensuite « tamisée », débarrassée de ses impuretés - plastique, vernis, colle, agrafes, aluminium, etc. - puis reconditionnée en bobines. Chaque tonne d'emballage en carton recyclé fait économiser 2,5 tonnes de bois. Seules contraintes : les maintenir plutôt propres (les cartons peuvent être tachés mais surtout pas imbibés) et vidés de leur contenu.

3e matériau le plus recyclé

Les bobines issues du broyage des cartons sont transformées en nouveaux cartons ; celles issues du broyage des briques alimentaires en papier toilette, tapisserie, serviettes en papier, papier cadeau, enveloppes kraft, voire en panneaux d'aggloméré (fabrication de meubles). La liste est en fait très longue, pour le réemploi de ces déchets.

Le papier/carton est le troisième type de matériaux le plus recyclé en France, derrière le verre et l’aluminium. En effet, 65% des emballages en papier et carton sont recyclés, mais ce chiffre peut encore être amélioré, en particulier sur le lieu de travail.

Le saviez-vous ?

Le carton est en fait du papier rigide et épais. C'est en 1751 que l'on a découvert que l'on pouvait faire du carton à base de papier. Les papiers et cartons collectés sont appelés Fibre cellulosique de récupération (FCR) une fois triés et mis en balles à destination des papetiers et considérés comme une nouvelle matière première. Le recyclage du carton, comme celui du papier, tend à diminuer la longueur des fibres de celluloses qui le constituent, le mélange constant de nouvelles matières permet cependant de le recycler de très nombreuses fois. Lorsque vous achetez vos produits, le pourcentage indiqué sur le logo APUR représente la part de matériaux recyclés dans votre emballage carton.

Que dit la loi ?

Depuis juillet 2016, le décret des 5 flux (n°2016-288) impose aux entreprises et administrations qui produisent un volume de déchets supérieur à 1100 L par semaine et par implantation (équivalent à 4 poubelles à 2 roues ou 2 poubelles à 4 roues) un tri pour valorisation de ces déchets : cartons / papiers, métal, plastique, bois, verre. Des sanctions administratives (jusqu’à la fermeture de l’établissement dans la restauration), ou financières (jusqu’à 75OO €), sont prévues, y compris pour les personnes morales.

Un chiffre clé

  • 7 500 000

    En France, 7.5 millions de tonnes de papiers et cartons sont collectées chaque année. Ils représentent 85% des déchets issus du secteur tertiaire. En moyenne 23kg d'emballages en papier -carton sont triés par habitant et par an selon Citéo.

Demandez un devis

Pour chacune de vos demandes spécifiques, nous avons la solution Demander un devis