1. Accueil
  2. Vos déchets
  3. Polystyrene

Polystyrène

La filière de recyclage du polystyrène est récente et permet dorénavant à CKFD environnement de le prendre en charge, au même niveau d’exigence que les autres déchets : une valorisation à 100 %. Explications.

Le polystyrène expansé toujours apprécié

Le polystyrène (PS) est une matière plastique dont la forme la plus utilisée est le polystyrène expansé (PSE), employée principalement dans la construction et l’emballage, en particulier pour les appareils sensibles aux chocs (électroménager, chaîne Hi-Fi, tv…). Le polystyrène expansé (PSE) ne représente que 2 % du volume qu’il occupe, le reste étant constitué d’air. C’est pour cette raison qu’il est très apprécié en emballage : il n’alourdit pas les colis. Le développement récent de la vente par correspondance a encore accentué cette tendance.

L’article 23 de la loi Climat et Résilience y est d’ailleurs consacré, intitulé « Interdiction des emballages en polystyrène non-recyclables ». « A partir du 1er janvier 2025 », est-il précisé, « les emballages en polystyrène non recyclables et dans l’incapacité d’intégrer une filière de recyclage seront interdits. »

En circuit court vers sa filière de valorisation

Jusque récemment, le polystyrène était peu recyclé, en particulier en France. Mais, à l’image de l’Allemagne ou de l’Espagne qui étaient en avance, une filière s’installe peu à peu, comme pour les autres déchets. CKFD environnement s’est immédiatement positionné pour proposer désormais à ses clients d’intégrer la gestion du polystyrène dans les prestations proposées (tri sur site et hors site ou Ramasse, voir « prestations »).

Les techniciens CKFD interviennent ainsi sur votre site pour récupérer ce matériau bien connu et identifié. Une fois massifié dans nos entrepôts de Gennevilliers, un circuit court permet de l’acheminer vers sa filière dédiée.

Le saviez-vous ?

La loi « Climat et Résilience », adoptée en août 2021 vient compléter la loi Agriculture et Alimentation, la loi Énergie - Climat, la loi d’orientation des mobilités, la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), ainsi que le plan de relance qui consacre 30 milliards d’euros à la transition écologique. L’ensemble de ces mesures est supposé permettre à la France d’atteindre l’objectif de 40% de réduction de gaz à effet de serre en 2030 (par rapport à 1990).

Que dit la loi ?

Adoptée début 2020, la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC) fixe des objectifs précis pour accélérer la circularité, en particulier des emballages et des papiers, à l’horizon 2040. Par exemple, la collecte sélective devra être systématisée pour 2025, de même que la fin des emballages à usage unique.

Un chiffre clé

  • 98%

    Le polystyrène expansé est composé à 98% d’air. La part de matière polystyrène représente donc seulement 2%. Le PSE est donc aussi utile qu’économe en ressources naturelles. Il ne restait plus qu’à créer une sérieuse filière de recyclage.

Demandez un devis

Pour chacune de vos demandes spécifiques, nous avons la solution Demander un devis