1. Accueil
  2. Vos déchets
  3. Verre Entreprise

Verre

Parmi les matériaux phares du recyclage en France, le verre est utilisé depuis des siècles, et désormais recyclable à l’infini. Pourtant, une bouteille sur quatre échappe encore au circuit de recyclage. CKFD environnement peut aider dans cet effort de collecte.

Bouteilles en verre : valorisation à 100%

Le recyclage du verre, après collecte, est aujourd’hui parfaitement maîtrisé, après plus de 50 ans de pratique. Surtout, les statistiques montrent que l’habitude de collecte, concernant ce déchet au moins, est bien ancrée aujourd’hui. Reste un dernier effort à effectuer pour s’approcher encore du 100% de collecte.

Même si l’usage est moindre que pour le plastique, par exemple, sur le lieu de travail, il y a plus d’une opportunité qui méritent une action organisée : nouveau contrat, pot de départ, embauche, fêtes diverses, notamment.

La volonté de regrouper ces déchets, ajoutée à l’intervention d’un spécialiste des déchets dans le cadre d’une prestation plus large, pour les acheminer rapidement vers les recycleurs, est la bonne réponse, dans la démarche d’écoresponsabilité qui nous anime tous. Les bouteilles seront ainsi valorisées dans une filière officielle et certifiée.

Le saviez-vous ?

Comme dans la sidérurgie, le verre recyclé représente la majeure partie des « matières premières » utilisées dans le secteur. Broyé puis fondu à 1400°, il est refroidi puis moulé à nouveau. 80 % de la collecte provient de l'apport volontaire.

Que dit la loi ?

Depuis plus de 5 ans, entreprises, commerces, administrations, collectivités… tous les professionnels ou sites ont l’obligation de trier 5 types de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois dans des poubelles dédiées (" 5 flux "). Cela revient à obliger toutes ces structures à trier directement avec des collecteurs dédiés, ou à regrouper ces 5 flux pour une gestion par un prestataire spécialisé.

Un chiffre clé

  • 77,1 ans

    Le taux de récupération des bouteilles en France est assez élevé : 77,1 %  (source Ademe 2019, soit plus de 2 millions de tonnes). Pourtant, un quart de ces emballages – bouteilles, bocaux, pots ou flacons – échappe encore au circuit direct de valorisation.

Demandez un devis

Pour chacune de vos demandes spécifiques, nous avons la solution Demander un devis