Palettes

Tous les professionnels connaissent la palette de bois, pratique et écologique. Elle a toutefois une durée de vie limitée. Concernée directement par le décret « 5 flux », elle doit être collectée puis recyclée. CKFD environnement peut vous accompagner.

200 millions de palettes

Apparues au début des années 1920, les palettes ont très vite été adoptées, offrant pour le chargement notamment un gain de productivité et d’efficacité immédiats. Un tel succès n’est pas sans conséquence : 200 millions de palettes de bois sont mises en circulation en France chaque année. Elles représentent 20% à 25% de la consommation de bois de forêt. Malgré cela, la palette a un impact très limité sur l’environnement.

Chaque année, 14 millions de tonnes de déchets en bois sont produits en France. Des déchets aux formes multiples, dont la valorisation est en constante progression, et qui sont concernées par le décret « 5 flux » (voir ci-dessous « Que dit la Loi »). Elles doivent donc être triées à la source par les entreprises.

Rénovées ou broyées

Les techniciens CKFD peuvent intervenir sur votre site pour collecter tous les déchets à recycler, dont les palettes de bois, dans le cadre d’une prestation spécifique et adaptée à vos besoins. Une fois massifiées dans nos locaux, les palettes font alors l’objet d’un traitement par des valorisateurs certifiés, en circuits courts.

Si leur état le permet, elles sont rénovées ou réparées puis réutilisées (plus de 400 millions en France). Dans le cas contraire, elles suivent la filière classique de valorisation des déchets bois. Concrètement, ces bois de classe A (peu transformés, peu traités) sont triés pour être nettoyés de leurs impuretés puis broyés en fins copeaux. Le granulat obtenu ainsi peut servir ensuite de combustible, notamment pour les chaufferies ou les réseaux de chaleur, ou de compost, entre autres.

Le saviez-vous ?

Les emballages bois (palettes et cagettes) peuvent être réemployés. Mais le bois ne peut pas être réutilisé indéfiniment dans les mêmes domaines d'application car ses fibres se raccourcissent au fil des transformations, ce qui diminue sa résistance. Trois valorisations sont possibles : matière (panneaux, pâte à papier, charbon de bois, sciure de dégraissage), agronomique (compost, paillage, litières animales…), ou énergétique (combustible).

Que dit la loi ?

Depuis plus de 5 ans, entreprises, commerces, administrations, collectivités… tous les professionnels ou sites d’importance ont l’obligation de trier 5 types de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois dans des poubelles dédiées (décret "5 flux" n°2016-288 du 10 mars 2016). Cela revient à obliger toutes ces structures à trier directement avec des collecteurs dédiés, ou à regrouper ces 5 flux pour une gestion par un prestataire spécialisé. Sont concernées toutes les structures générant par semaine l’équivalent de 4 bacs de collecte à deux roues, ou 2 bacs de collecte à quatre roues (1 100 litres).

A noter qu’une exception existe pour le papier, peu volumineux : toutes les entreprises de plus de 20 salariés sont aujourd’hui tenues de le trier, pour collecte séparée et valorisation ultérieure.

Un chiffre clé

  • 61 %

    61 % des déchets bois sont recyclés et transformés, 28 % sont destinés à la valorisation thermique. Une palette peut être réutilisée 28 fois, jusqu’à 8 ans. Les conditions de son stockage sont évidemment décisives.

Demandez un devis

Pour chacune de vos demandes spécifiques, nous avons la solution Demander un devis