1. Accueil
  2. Actualités
  3. 5flux Deee Metaux

5 Flux, D3E : La Filière Recyclage Crée De L’emploi

VALORISATION

Le 11 octobre, Rudologia, organisme d'études sur l'emploi dans le secteur de la collecte et du traitement des déchets, a rendu un état des lieux sur le sujet, centré sur la filière DEEE (ou D3E : déchets d’équipements électriques et électroniques). Et ce n’est pas la seule filière concernée.

 

Selon Rudologia, donc, depuis 2019, 14 500 personnes, précisément 6 862 équivalents temps plein (ETP), travaillent au sein de la filière D3E en France. Entre 2015 et 2019, 1 000 emplois ont été créés, de la logistique à la réutilisation, en passant par le traitement et la préparation au réemploi.

Directement en entreprises ou par points de collecte, les organismes de la filière D3E récupèrent et recyclent désormais un peu moins de 900 000 tonnes d'équipements (+52 % par rapport à 2015) et participent ainsi au réemploi de plus de 600 000 appareils électriques ou électroniques. Point particulier : comme pour CKFD environnement (voir notre page RSE), ces filières proposent des contrats pérennes et ont pris pour habitude d’assumer leur part de responsabilité quant à l’insertion ou au retour à l’emploi.

« UNE FILIÈRE 100% CIRCULAIRE ET SOUVERAINE »

Les autres filières ne sont pas en reste et devraient d’ailleurs continuer à constituer un riche vivier d’emplois. Le décret des 5 flux, depuis sa mise en place, a lui aussi dopé l’économie du secteur, et donc multiplié les embauches et créations d’entreprises.

Le président Emmanuel Macron, dans une interview au quotidien Les Echos autour de la voiture électrique, détaille l’ambition : « Il faut travailler sur toute la chaîne de valeur. Nous avons des mines de lithium en France et nous allons les développer grâce au nouveau code minier ; c'est clé pour notre souveraineté. Nous sommes également en train de développer très fortement le recyclage, que ce soit pour le lithium ou d'autres composants. Nous investissons aussi dans d'autres secteurs clés comme les composants électroniques (…) Nous avons les moyens d'avoir une filière 100 % circulaire et souveraine. »

DÉMANTÈLEMENT ET VALORISATION

Enfin, SolarPower Europ offre d’autres données probantes à ce propos, dans son tout récent EU Solar Jobs Report 2022. À l’horizon 2026, le solaire devrait « peser » au minimum 700 000 emplois en Europe. En particulier, la filière aura besoin de démantèlement et de recyclage (33 000 emplois estimés sur ce seul secteur).

Or, d’une part, un bon nombre d’équipements arrivent en fin de vie. D’autre part, la valorisation offre des matières premières secondaires d’intérêt (verre, aluminium, argent, cuivre, plastique…) Encore quelques milliers d’emplois à créer dans les années à venir et des tonnes de matières à exploiter.

Plus de détails sur les déchets en entreprises collectés par CKFD environnement ici : Recyclez intelligemment les déchets de votre entreprise avec CKFD

Les actus

Un Vidage extrême… VIDAGE Lire l'article
Notre partenaire Mégo ! à l'honneur sur TF1 RECYCLAGE - MEGOTS - TABAC Lire l'article
Rendez-vous à Cannes SALON PROFESSIONNEL Lire l'article